Livre de bord

Le voilier est attendu dimanche matin 5 avril dans la ville andalouse.

Ce sont plus de cinq mois de chantier d’entretien, de maintenance et de préparation à l’expédition qui s’achèvent pour Fleur de Passion dans un chantier naval du sud du Portugal, où il a eu ses habitudes ces dernières années. Depuis octobre, ce sont plusieurs dizaines de bénévoles et de professionnels, venus de Genève ou recrutés localement, qui ont effectué des travaux d’envergure en prévision du départ sur les traces de Magellan.