Toutes les News

Vous connaissez Aurélie Ferrière? Vous allez en entendre parler… Cette jeune ingénieur du son française, musicienne et compositrice, fondatrice du label Sax Records et leader du groupe Cikatri$, actuellement en résidence à l’Elektronmusikstudio à Stockholm, a embarqué pendant deux mois à bord de Fleur de Passion de fin août à fin octobre 2017 dans le cadre d’un projet artistique original entièrement conçu et développé par elle: collecter depuis le bord la matière sonore que produit l’expédition, la nature, le voilier, pour ensuite composer une oeuvre musicale originale partagée sous forme de performance à l’attention du public et contribuer, à sa manière, à l’un des buts de l’expédition: interpeller sur les enjeux de développement durable.
Depuis Honiara en Papouasie-Nouvelle Guinée jusqu’à Sorong en Indonésie, Aurélie a ainsi baladé son micro en mer comme à terre, capté les bruissements de l’eau contre la coque, du vent dans la mature, les crissements du bois, le choc des cordages, et bien d’autres bruits encore. Dans l’attente de la retrouver en live courant 2018, à Stockholm mais aussi, espérons-le, à Genève, retrouvez le travail d’Aurélie à travers son blog: https://musicomexp.tumblr.com
Voir et écouter aussi sur: https://www.youtube.com/watch?v=C-CeolZoE7I&feature=youtu.be

Lors de son séjour sur Fleur de Passion pour une navigation en boucle de Sorong à Sorong via l’archipel de Rajah Ampat, en novembre 2017 en Indonésie, c’est peu de dire que le dessinateur Alex Baladi a noirci des pages et des pages de ses carnets. De manière quasi compulsive, il a croqué une foule de choses vues, mais aussi entendues, sur et depuis le pont. En voilà une première série centrée sur le bateau et des menus détails, notamment les cordages, qu’il dessine avec une minutie époustouflante et qui donnent chair à l’aventure.

Ce vendredi 24 novembre 2017, The Ocean Mapping Expedition est à l'honneur à la une du journal Le Temps à l'occasion de l'annonce du début prochain d'un nouveau programme scientifique dans le cadre de l'expédition: The Winds of Change, un monitoring en continu des gaz à effet de serre à la surface des océans en partenariat avec l'Université de Genève.
A retrouver sur: https://www.letemps.ch/sciences/2017/11/23/voilier-fleur-passion-etudie-relations-subtiles-entre-oceans-climat

La dessinatrice Mirjana Farkas rentre à peine des Moluques, où elle a navigué et même posé pied à terre sur deux des fameuses îles aux épices, Tidore et Ternate. De quoi en rapporter quelques premières saveurs et couleurs... Une grande bouffée de soleil, en ces frimas de l'hémisphère nord!

Dans le cadre de l'exposition « Notre île aux épices » consacrée à The Ocean Mapping Expedition, la fondation Pacifique et la Bibliothèque de la Cité à Genève organisent une troisième et ultime table ronde, jeudi 16 novembre à 19h, autour de la question: « Expéditions d’hier et d’aujourd’hui: une exploration vertueuse du monde est-elle possible? » Et ses corollaires: La soif de découverte et de savoir semble un irrépressible besoin de l’espèce humaine. Mais jusqu’où cette quête noble et universelle peut aller sans s’accompagner d’intérêts plus sombres, partisans et finalement très intéressés?

Intervenant : 

Michel Chandeigne auteur, éditeur et conférencier «Sur la route de Colomb et Magellan, idées reçues sur les Grandes Découvertes». Ed. Cavalier bleu

Modération : Julien Rapp, journaliste

Adresse de la Bibliothèque de la Cité:

Place des Trois-Perdrix, 5 - Genève

Entrée libre